Comment fonctionne la technologie Blockchain

Comment fonctionne la technologie Blockchain ?

La Blockchain est une technologie créée par une personne ou un collectif de personnes sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto en 2008. C’est une technologie informatique qui a réussi à garantir la distribution des données numériques sans la possibilité de les copier ou de les falsifier.

Elle repose sur le principe de la communication de l’information, tout en lui associant une seule et unique source et identité de manière à assurer son authenticité. C’est alors que tout naturellement, la Blockchain a été associée aux réseaux sur lesquels repose la confiance accordée à la monnaie numérique ou la cryptomonnaie, telles que Bitcoin, Ethereum, Litecoin,ou Ripple.

Principes de fonctionnement de la technologie blockchain

Trois principes de base permettent à la technologie Blockchain de bien fonctionner. La sécurité,la transparence,et la décentralisation.

D’abord une sécurisation totale et infaillible des transactions. Ensuite, une cryptographie des clés privées qui fonctionne de pair avec une autre clé dite publique.

Cela donne la possibilité aux utilisateurs du réseau de créer une identité numérique unique lors des transactions en leur attribuant une signature unique sur la Blockchain. Les ordinateurs connectés au réseau appelés « les nœuds » vont pouvoir faire plusieurs calculs suite à la création des clés. Ce qui va produire un bloc d’information, qui contient des données comme la description, l’heure, ou les clés privées et publiques. Une fois distribué, tous les nœuds du réseau vont vérifier sa conformité. S’il est validé, il est intégré à la chaîne. D’où le nom Blockchain.

Enfin, en plus de cette signature personnelle et unique le réseau Blockchain est distribué et décentralisé avec un registre de compte partagé. Autrement dit, beaucoup de personnes en même temps peuvent contrôler et vérifier l’authenticité de n’importe qu’elle transaction.

Les types de Blockchain

Trois types essentiels de Blockchain existent. Le premier trouve son domaine d’application d’une manière générale dans les transferts d’actifs comme les actions, les obligations ou la monnaie. Le deuxième est utilisé pour réussir l’enregistrement et la traçabilité des actifs et des produits. Enfin le troisième, ce qu’on appelle le «smart contracts» ou les contrats intelligents qui est utile dans le domaine de l’automatisation des termes et des conditions contractuels après leurs conclusions.

Les domaines d’application de la Blockchain sont très nombreux et très vastes, allant du domaine de la banque, à l’assurance, en passant par l’industrie et le commerce. En réalité, l’idée même de la Blockchain ouvre des perspectives prometteuses sur une autre idée complètement innovante qui est celle du web décentralisé. Une nouvelle économie numérique basée les cryptoactifs.